Martine trompe son mari

Quand Martine trompe son mari

Rencontre adultère sans payer

Martine trompe mon mari lors d’une soirée entre copines à Bordeaux

Martine trompe son mariCette histoire m’est arrivée à un tournant de ma vie et depuis j’en ai tiré un certain nombre d’enseignements. J’habite en Nouvelle-Aquitaine dans la banlieue de Bordeaux. Même si j’aime sortir et faire la fête entre amis, je suis une femme fidèle et l’idée de devenir une femme mariée qui vit une relation extra-conjugale avec un amant ne m’était jamais venue à l’esprit. Un soir d’automne, mon mari m’appela de son bureau pour me dire qu’il ne rentrerait pas le week-end car qu’il était retenu dans le cadre de son boulot afin de prendre part à une conférence réunissant les cadres de son entreprise dans un Château du Médoc (Mon mari est négociant en vin dans le Bordelais).

Je me suis sentie un peu seule et j’ai alors décidé de prendre mon week-end en compagnie d’une amie que je n’avais plus revu depuis déjà quelques années. Cette dernière, une vraie fêtarde du temps ou l’on s’est connu durant notre vie étudiante me proposa de l’accompagner à une soirée qu’elle avait organisé avec quelques autres de ses amies de la région.

Je n’y ai vu aucun inconvénient et nous y sommes allées dans l’unique but de nous amuser et de célébrer nos retrouvailles. Là, il y avait du beau monde et les accolades n’en finissaient plus. Nous étions toutes belles et bien maquillées pour l’occasion et buvions, dansions comme des femmes libres, presque célibataires, loin de leurs maris.

Les hommes n’avaient que faire de nos alliances que nous portions pourtant et s’avançaient tout gentiment afin de nous faire un peu de gringue, nous disant que nous étions les reines de la fête et seraient heureux de mieux nous connaître.

Sur le coup, emportée par l’ambiance, je n’ai pas saisi ce qui pouvait se passer et je me suis approchée l’un d’entre eux que j’avais trouvé très charmeur et séduisant. Ce dernier était excité comme moi et me chuchotait sans cesse dans le creux de l’oreille comme quoi il aimerait me tenir dans ses bras en joignant le geste à la parole. En état second je lui ai dit oui puis nous sommes précipités dans un endroit isolé de la maison et nous avons fait l’amour, intensément et furieusement dans une furie presque pornographique. J’ai joui d’une manière presque indécente, excitée par l’interdit que je venais de braver.

C’est fou comme on peut se croire imperméable à certaines choses et quand vient le moment où elles nous tombent dessus on peut à peine se sentir coupable en ne voyant rien de mal à ce qu’on a fait.
Mais là j’assume complètement et je suis devenue à l’occasion l’amante affamée d’amant de passage.

Martine

Clique ici pour rencontrer des femmes infidèles

PS : un témoignage ? Une histoire érotique à raconter ? Ecrivez à je-te-trompe.com et nous la publions anonymement accompagnée ou non des vos photos : contact @ je-te-trompe.com

Je trompe son mari

Plan cul avec une femme adultère

Laissez un commentaire ou un témoignage

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.