Pourriez-vous être un boulimique compulsif ?

Les boulimiques compulsifs sont des personnes qui souffrent d’une fascination pour la nourriture et d’une obsession à consommer malgré les effets négatifs qui en résultent sur leur santé et leur bien-être physique et psychologique. Elles mangent pour satisfaire une faim psychologique, qu’il s’agisse d’amour, de confort ou d’un sentiment de contrôle sur quelque chose dans leur vie. Les boulimiques compulsifs peuvent avoir quelques kilos en trop, ou plus de cent. L’élément déterminant n’est pas leur poids, mais les facteurs sous-jacents de leur alimentation.

Comment reconnaître un boulimique compulsif ?

Les excès compulsifs font partie des trois principaux troubles alimentaires, les deux autres étant l’anorexie et la boulimie. Les boulimiques compulsifs sont dépendants de la nourriture de la même manière que les alcooliques sont dépendants de l’alcool. C’est leur substance de prédilection. Comme pour les alcooliques, la dépendance à la nourriture comme méthode d’automédication pour soulager la tension, la solitude, le vide ou l’ennui, peut rendre leur vie ingérable et entraîner des problèmes de santé importants. Idem pour les fumeurs de cigarettes, il est fréquent d’avoir des crises de boulimie lorsqu’on essai d’arreté de fumer.

La suralimentation compulsive est une dépendance difficile à traiter, car contrairement aux dépendances à l’alcool ou aux drogues, pour lesquelles le toxicomane doit s’abstenir totalement de consommer ces substances afin de récupérer, nous avons tous besoin de consommer pour vivre. Consommer avec modération afin de satisfaire l’appétit physique et psychologique devient alors un défi. Les individus peuvent manger de manière compulsive pour diverses raisons. L’obésité peut être quelque chose derrière lequel se cacher, comme un coussin de graisse protecteur. Elle peut être une méthode pour cacher sa sexualité ou éviter l’intimité. Cela est particulièrement vrai pour les personnes qui ont été victimes d’abus mentaux ou sexuels dans leur enfance. Manger de manière compulsive peut également être un moyen de faire le plein de sensations de rage, d’anxiété et de frustration vis-à-vis de sa propre vie.

Les effets psychologique de la boulimie

Les excès conduisent à des sentiments de regret et d’embarras, et souvent à la haine de soi. Les personnes en surpoids font souvent l’objet de stéréotypes défavorables et sont fréquemment identifiées comme étant stupides, inefficaces ou paresseuses, ce qui nuit encore plus à leur confiance en elles. Leurs activités peuvent être sérieusement limitées. Il peut s’avérer difficile de faire du sport ou de se lever d’une chaise. Les personnes en surpoids souffrent de discrimination au travail. Elles sont mises au ban de la société et critiquées par les personnes qui les apprécient, leurs amis et leur famille.

La psychothérapie (souvent associée à un programme en 12 étapes tel que les Mangeurs Anonymes) offre un environnement sûr, sans jugement, qui peut aider les personnes à guérir de leur suralimentation compulsive. Aller à l’origine en résolvant les problèmes émotionnels sous-jacents, en plus d’aider les gens à modifier leur relation avec la nourriture et leur corps, peut aboutir à la guérison.

Plan cul avec une femme adultère

Laissez un commentaire ou un témoignage

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.