10 Conseils pour les personnes en couple avec une transexuelle en transition

1. Cherchez un thérapeute qui ne vous juge pas.

Nous vous rappelons que tout bon thérapeute ne vous jugera pas et sera là pour vous aider.

Idéalement, un bon thérapeute aide son client à trouver ses propres réponses par une écoute réfléchie sans jugement, un regard positif inconditionnel et des questions curieuses habilement formulées.

L’approche humaniste centrée sur la personne postule qu’une telle relation favorise la croissance, et que l’acceptation inconditionnelle du thérapeute encourage une véritable expression de soi chez le client.

L’acceptation inconditionnelle du thérapeute favorise l’expression authentique de soi chez le client, ce qui, à son tour, renforce l’authenticité de la relation thérapeutique.

Ce que le client ressent commence à correspondre à ce qu’il exprime, ce qui favorise une communication congruente sur des sujets délicats en dehors de la séance.

Plus de conseils sur ce site: https://transsexuelleparisienne.com/

2. L’authenticité avec votre partenaire peut créer un soulagement intérieur.

La recherche sur l’authenticité révèle qu’elle peut aider les individus à faire l’expérience de la congruence entre ce qu’ils ressentent à l’intérieur et ce qu’ils présentent au monde, atténuant ainsi la crevasse de la souffrance alimentée par le secret et l’aliénation de soi.

Bien que ce ne soit pas facile, et que j’aie encore un long chemin à parcourir, ma vie est tellement meilleure maintenant.

3. Vos sentiments et votre santé mentale sont importants.

Il est important ne pas ignorer votre santé mentale et psychique en pensant qu’elle s’améliorera d’elle-même.

Vos sentiments sont valables, et vous n’êtes pas une personne endommagée parce que vous les avez, et il n’y a pas de honte à chercher de l’aide pour travailler sur ces sentiments.

Qu’en est-il du partenaire de la personne qui subit une telle transformation ? Lorsqu’on apprend quelque chose de nouveau sur un partenaire intime, il n’est pas rare de ressentir toute la gamme des émotions, surtout lorsqu’on apprend à assimiler les nouvelles informations.

4. Pas à pas.

Pour vous aider à contrôler le chaos qu’il peut y avoir dans votre tête, vous pouvez adopter un des mantras les plus connus : Un jour après l’autre, une étape à la fois.

C’est simple et un peu cliché, mais cela peut vous aider à ne pas vouloir aller trop vite et à ne pas trop penser aux choses.

Vous n’avez pas besoin de tout résoudre en un jour. En fait, vous n’avez pas besoin de résoudre quoi que ce soit. Tant d’apprentissage et de guérison peuvent se produire de manière organique avec la transition.

Soyez simplement présent dans le moment présent. (Et une profonde respiration aide !) »

5. Cherchez du soutien.

Trouver un soutien est essentiel. Liez-vous à un groupe de soutien, idéalement en personne, mais les video call comme Zoom fonctionne aussi.

Un ami de longue date peut vous aider à vous soutenir dans les moments difficiles, un groupe de soutien composé de personnes qui vivent la même expérience peut aussi vous aider.

Avec la crise sanitaire, de nombreux groupes de soutien Zoom pour les conjoints/partenaires de personnes transgenres se sont crées via Facebook.

Vous pourrez partager des informations, des points de vue, du soutien, des émotions brutes, et même quelques rires.

6. Souvenez-vous de l’être que vous aimez.

IL est important de se rappeler ce qui est important. Se rappeler que son partenaire est au fond la même personne que celle tombée amoureuse.

Prendre conscience de l’importance que notre monde accorde à l’apparence physique et du peu d’importance que cela revêt en fin de compte.

Rappelez vous les qualités que vous aimez tant chez votre partenaire et pourquoi vous n’imaginez pas une vie sans elle. Souvenez vous ce qui compte le plus : elle est votre cœur. Elle est votre personne.

Une communication saine au sein du couple et l’adoption de l’accent mis sur l’acceptation inconditionnelle de soi, des autres et de la vie par la thérapie comportementale émotive rationnelle (TCER) peuvent également aider les couples pendant cette transition.

7. Acceptation inconditionnelle de soi.

Acceptez-vous comme l’être humain faillible et sensible que vous êtes. Vous avez de multiples facettes et vous continuez à évoluer, alors accordez-vous cette marge de manœuvre.

8. L’acceptation inconditionnelle de l’autre.

Acceptez votre partenaire tel qu’il est. Reconnaissez que chaque personne veut exprimer sincèrement qui elle est, être « vue » comme elle se voit elle-même, et être appréciée à sa juste valeur dans le cadre de son expression authentique.

9. Acceptation inconditionnelle de la vie.

Accepter la vie telle qu’elle se présente.

10. Communiquez et écoutez votre proche.

Favoriser l’authenticité, parler avec soin et écouter pour comprendre vont dans les deux sens. Souvenez-vous de la personne que vous aimez, et faites de votre mieux pour l’écouter d’une manière qui la valide émotionnellement.

Lorsque vous communiquez, considérez l’autre avec amour, gentillesse et respect.

Source image : pixabay

Plan cul avec une femme adultère

Laissez un commentaire ou un témoignage

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.