Cliquez-ici Une fille sympa pour aujourd'hui ? Cliquez-ici
« Précédente « Refaire le carrelage du Bois de Boulogne. [ Tailler une Pipe ] | Descendre à la crèmerie [ Le Cunnilingus ] » Suivante »

Faire tourner la chignole à mousmées [ la bite, la pine, le mandrin …]

Le sexe et l’argot – Leçon numéro 2

Faire tourner la chignole à mousmées, ou plus simplement se servir de sa pine pour honorer une femme

Le pénis; la chignole est une perceuse, mais c’est aussi une bagnole. Ce vocable évoque donc le plaisir et le voyage dans des contrées lointaines pour y goûter les saveurs de l’orient, tout un chacun sachant que baiser loin de ses bases provoque une torride excitation.
Source : Rachid, mon voisin de palier (certains, tout en puissance baise à s’en faire péter le nœud).

Illustration par l’exemple : une chignole à mousmée bien tenue

Tien ma bite at fait tourner la chignole à mousmées

Trompe ta moitié maintenant

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ajoutez un commentaire